RCA – COORDINATEUR.TRICE EAU, HYGIÈNE ET ASSAINISSEMENT (H/F) – BANGUI 275 views0 applications


QUE FAISONS NOUS …

Date de prise de fonction souhaitée : 01/03/2022

Durée de la mission : 12 mois

Localisation : Bangui

Les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL réhabilitent des infrastructures d’eau et d’assainissement, tout en formant des comités de gestion de l’eau pour garantir leur durabilité. Des campagnes de sensibilisation à l’hygiène et à l’utilisation des points d’eau aident à faire face à la forte pression exercée par l’afflux massif de populations. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL approvisionne en eau potable les familles, mais aussi les agriculteurs, en réparant certains forages défectueux et en assurant le transport et le stockage de cette eau jusqu’à leurs terres, contribuant à améliorer la sécurité alimentaire.

Des travaux d’intérêt communautaire permettent de faciliter les activités agricoles, pastorales et commerciales et donc d’augmenter la disponibilité en nourriture et de relancer le marché. Nos équipes fournissent des kits d’outils et des semences aux agriculteurs et aux éleveurs, et dispensent des formations.

Grâce à un mécanisme de réponse d’urgence rapide et à la constitution d’un stock d’urgence, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL se tient prêt à intervenir dès les premières heures d’une catastrophe d’origine humaine ou naturelle afin d’assurer un accès à l’eau potable et à un environnement sain pour les populations vulnérabilisées par un choc, une catastrophe naturelle ou une épidémie.

Le programme de la mission de SI en RCA s’articule autour de trois axes stratégiques :

  • Dans un contexte de conflit armé, catastrophes naturelles récurrentes et risque épidémique ; assurer une capacité de réponse rapide multisectorielle aux chocs
  • Renforcer la résilience des populations affectées ou à risque à travers l’amélioration de l’accès aux services de base (EHA, SAME, Abris)
  • Contribuer à la réduction de la morbidité liées aux maladies hydriques, en partenariat avec des acteurs de santé

DESCRIPTIF DU POSTE

  • Le/ la coordinateur.trice Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) en tant que référent.e technique sur la mission, contribue à l’élaboration de la stratégie de Solidarités International, en proposant une stratégie sectorielle EHA, ainsi que sur les secteurs Non-Food-Items (NFI) et Abris.
  • Il/ Elle est en particulier garant.e de la qualité et de la pertinence des approches techniques proposées et s’assure de l’adéquation entre les activités, les objectifs généraux de l’association et les besoins des populations.
  • Il/ Elle coordonne le cycle de projet et plus particulièrement le suivi opérationnel des programmes mis en œuvre dans le pays d’intervention.
  • Il/ Elle contribue à la démarche de capitalisation et d’amélioration des méthodes et techniques de Solidarités International.
  • Il/ Elle représente SOLIDARITES INTERNATIONAL dans les clusters et groupes de travail relatifs à ses domaines

Priorités pour les 2-3 premiers mois

  1. Appui au RP AFD dans le démarrage des activités sur la coordination avec la DREH2, l’ANEA et la mise en place du système de SIG à l’échelle de la région
  2. Travailler sur l’harmonisation des activités EAH du RRM avec les partenaires du consortium d’assurer une approche harmonisée
  3. Renforcement technique de l’équipe EAH du RRM, incluant un suivi qualité des interventions récentes
  4. Appuyer le/la RP RRM dans le démarrage du RRM 11, notamment le setup RH et stock EAH
  5. Appui opérationnel aux interventions RRM (priorité constante)
  6. Appuyer le RP EAH (FH) avec le processus de sélection d’une entreprise pour réaliser 3 paquets assainissements à Markounda
  7. Appuyer le RP EAH (ECHO) et le Coordinateur Logistique avec le processus de sélection d’une entreprise de forages pour réaliser 5 forages dans la sous-préfecture de Dékoa
  8. Participer au cluster EAH et ses groupes de travail associés
  9. Etat des lieux du département (RH, matériel, SoPs, documents cadres) et prise de connaissance du contexte

VOTRE PROFIL

Formations et expériences :

  • Être titulaire d’un diplôme technique de préférence : ingénieur dans les métiers de l’eau (hydraulique, hydraulique rurale, hydro-géophysique, environnement associé au métier de l’eau) ;
  • Avoir une solide expérience comme coordinateur EHA, idéalement dans le cadre de programmes humanitaires ;
  • Avoir une solide expérience en contexte d’urgence ;
  • Une expérience transversale en génie civil (Shelter) et en distributions serait fortement appréciée ;
  • Avoir une bonne expertise méthodologique dans la mise en place de programmes intégrés/multisectoriels ;
  • La connaissance du contexte de l’Afrique centrale, notamment la RCA serait un atout.

Compétences et connaissances techniques :

  • Grosse capacité de leadership et de management ;
  • Fort intérêt pour la coordination des interventions en interne et en externe et la représentation;
  • Excellente capacité d’organisation, de planification et de priorisation ;
  • Excellente capacité rédactionnelle et autonomie ;
  • Disponibilité, flexibilité et adaptation, innovation et initiation d’action, capacité de trouver des solutions techniques rapidement et de façon adaptée ;
  • Grand sens de l’organisation et d’esprit d’équipe ;
  • Bonne capacité de travail et de résistance au stress ;
  • Bonne capacité de renforcement technique de capacités.

Maîtrise de l’outil informatique : Word, Excel, Powerpoint, QGIS, Autocad/Sketchup, Epanet

Langues : Avoir une parfaite maîtrise du Français. Bon niveau d’anglais (souhaitable).

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié :
Selon l’expérience, à partir de 2400 euros bruts par mois, (+ 10% de prime de congés payés versés mensuellement, soit 2640 euros brut par mois),

  • Per Diem mensuel de 480 000 CFA.

SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale :

L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois avec une allocation de 850 USD.

Sur la base d’une mission d’un an : breaks de 7 jours ouvrés à 3, 6 et 9 mois de mission (avec une participation de 850 USD versée par Solidarités).
A ces temps de break, il faut ajouter l’octroi d’un jour de repos supplémentaire par mois travaillé soit 12 jours en plus pour un contrat d’un an.

CONDITIONS DE VIE :

Bangui est une ville de taille moyenne, très verte, et d’assez faible densité, dans laquelle circuler est facile. La ville est bordée au sud par la rivière Oubangui, sur les berges de laquelle on trouve bars, terrasses et équipements sportifs : piscine, terrains de tennis et de squash, une salle de musculation… En règle générale, c’est une ville assez calme ; même s’il faut garder à l’esprit la fragilité générale du contexte centrafricain et l’éventualité d’une dégradation de la situation sécuritaire même à Bangui (scénario peu probable aujourd’hui mais contexte volatile).

On trouve de nombreux restaurants (cuisine française, libanaise, chinoise, et bien sûr africaine) dans lesquels il est permis de se rendre la journée et le soir, en respectant le couvre-feu actuellement fixé à 20h à 05h du matin tous les jours. Certains restaurants livrent également à domicile. Le nombre important d’ONG basées à Bangui facilite grandement la vie sociale.

SI dispose de deux Guest house à Bangui et l’internet est disponible aussi bien au bureau que dans les deux maisons (quelques améliorations sont en cours). L’électricité de la ville est régulièrement coupée, mais la base dispose d’un système inverseur et d’un générateur permettant d’avoir du courant en quasi-permanence.

More Information

  • Job City Central African Republic
  • This job has expired!
Share this job


For over 35 years, the humanitarian aid organization SOLIDARITÉS INTERNATIONAL has been committed to providing aid in the event of conflict and natural disasters. Our mission is to provide aid as quickly and as efficiently as possible to endangered populations by meeting their vital needs: drinking water, food and shelter.

After providing emergency aid, our humanitarian teams accompany the most vulnerable families and communities until they recover their livelihoods and self-sufficiency, to enable them to deal with the challenges of an uncertain future with dignity.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL is particularly committed to fighting water-related diseases, the primary cause of death in the world today. Drawing on their expertise, our teams develop and carry out aid programs in the fields of water, sanitation and hygiene, as well as in the essential domains of food security and reconstruction.In 2014, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL teams, comprising 188 international and 1742 national employees. The association is directed by Jean-Yves Troy.Founded by Alain Boinet and presided by Edouard Lagourgue, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL is a non-profit organisation under the French 1901 charities law. An annual general meeting is held each year, and the charity has a Board of Governors and a steering committee.
Connect with us
0 USD Central African Republic CF 3201 Abc road Fixed Term , 40 hours per week Solidarités International

QUE FAISONS NOUS ...

Date de prise de fonction souhaitée : 01/03/2022

Durée de la mission : 12 mois

Localisation : Bangui

Les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL réhabilitent des infrastructures d’eau et d’assainissement, tout en formant des comités de gestion de l’eau pour garantir leur durabilité. Des campagnes de sensibilisation à l’hygiène et à l’utilisation des points d’eau aident à faire face à la forte pression exercée par l’afflux massif de populations. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL approvisionne en eau potable les familles, mais aussi les agriculteurs, en réparant certains forages défectueux et en assurant le transport et le stockage de cette eau jusqu’à leurs terres, contribuant à améliorer la sécurité alimentaire.

Des travaux d’intérêt communautaire permettent de faciliter les activités agricoles, pastorales et commerciales et donc d’augmenter la disponibilité en nourriture et de relancer le marché. Nos équipes fournissent des kits d’outils et des semences aux agriculteurs et aux éleveurs, et dispensent des formations.

Grâce à un mécanisme de réponse d’urgence rapide et à la constitution d’un stock d’urgence, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL se tient prêt à intervenir dès les premières heures d’une catastrophe d’origine humaine ou naturelle afin d’assurer un accès à l’eau potable et à un environnement sain pour les populations vulnérabilisées par un choc, une catastrophe naturelle ou une épidémie.

Le programme de la mission de SI en RCA s’articule autour de trois axes stratégiques :

  • Dans un contexte de conflit armé, catastrophes naturelles récurrentes et risque épidémique ; assurer une capacité de réponse rapide multisectorielle aux chocs
  • Renforcer la résilience des populations affectées ou à risque à travers l’amélioration de l’accès aux services de base (EHA, SAME, Abris)
  • Contribuer à la réduction de la morbidité liées aux maladies hydriques, en partenariat avec des acteurs de santé

DESCRIPTIF DU POSTE

  • Le/ la coordinateur.trice Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) en tant que référent.e technique sur la mission, contribue à l’élaboration de la stratégie de Solidarités International, en proposant une stratégie sectorielle EHA, ainsi que sur les secteurs Non-Food-Items (NFI) et Abris.
  • Il/ Elle est en particulier garant.e de la qualité et de la pertinence des approches techniques proposées et s’assure de l’adéquation entre les activités, les objectifs généraux de l’association et les besoins des populations.
  • Il/ Elle coordonne le cycle de projet et plus particulièrement le suivi opérationnel des programmes mis en œuvre dans le pays d’intervention.
  • Il/ Elle contribue à la démarche de capitalisation et d’amélioration des méthodes et techniques de Solidarités International.
  • Il/ Elle représente SOLIDARITES INTERNATIONAL dans les clusters et groupes de travail relatifs à ses domaines

Priorités pour les 2-3 premiers mois

  1. Appui au RP AFD dans le démarrage des activités sur la coordination avec la DREH2, l'ANEA et la mise en place du système de SIG à l'échelle de la région
  2. Travailler sur l’harmonisation des activités EAH du RRM avec les partenaires du consortium d’assurer une approche harmonisée
  3. Renforcement technique de l’équipe EAH du RRM, incluant un suivi qualité des interventions récentes
  4. Appuyer le/la RP RRM dans le démarrage du RRM 11, notamment le setup RH et stock EAH
  5. Appui opérationnel aux interventions RRM (priorité constante)
  6. Appuyer le RP EAH (FH) avec le processus de sélection d’une entreprise pour réaliser 3 paquets assainissements à Markounda
  7. Appuyer le RP EAH (ECHO) et le Coordinateur Logistique avec le processus de sélection d’une entreprise de forages pour réaliser 5 forages dans la sous-préfecture de Dékoa
  8. Participer au cluster EAH et ses groupes de travail associés
  9. Etat des lieux du département (RH, matériel, SoPs, documents cadres) et prise de connaissance du contexte

VOTRE PROFIL

Formations et expériences :

  • Être titulaire d’un diplôme technique de préférence : ingénieur dans les métiers de l’eau (hydraulique, hydraulique rurale, hydro-géophysique, environnement associé au métier de l’eau) ;
  • Avoir une solide expérience comme coordinateur EHA, idéalement dans le cadre de programmes humanitaires ;
  • Avoir une solide expérience en contexte d’urgence ;
  • Une expérience transversale en génie civil (Shelter) et en distributions serait fortement appréciée ;
  • Avoir une bonne expertise méthodologique dans la mise en place de programmes intégrés/multisectoriels ;
  • La connaissance du contexte de l’Afrique centrale, notamment la RCA serait un atout.

Compétences et connaissances techniques :

  • Grosse capacité de leadership et de management ;
  • Fort intérêt pour la coordination des interventions en interne et en externe et la représentation;
  • Excellente capacité d’organisation, de planification et de priorisation ;
  • Excellente capacité rédactionnelle et autonomie ;
  • Disponibilité, flexibilité et adaptation, innovation et initiation d’action, capacité de trouver des solutions techniques rapidement et de façon adaptée ;
  • Grand sens de l’organisation et d’esprit d’équipe ;
  • Bonne capacité de travail et de résistance au stress ;
  • Bonne capacité de renforcement technique de capacités.

Maîtrise de l’outil informatique : Word, Excel, Powerpoint, QGIS, Autocad/Sketchup, Epanet

Langues : Avoir une parfaite maîtrise du Français. Bon niveau d’anglais (souhaitable).

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : Selon l’expérience, à partir de 2400 euros bruts par mois, (+ 10% de prime de congés payés versés mensuellement, soit 2640 euros brut par mois),

  • Per Diem mensuel de 480 000 CFA.

SI prend également en charge les frais d'hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d'origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale :

L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail - repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois avec une allocation de 850 USD.

Sur la base d’une mission d’un an : breaks de 7 jours ouvrés à 3, 6 et 9 mois de mission (avec une participation de 850 USD versée par Solidarités). A ces temps de break, il faut ajouter l’octroi d’un jour de repos supplémentaire par mois travaillé soit 12 jours en plus pour un contrat d’un an.

CONDITIONS DE VIE :

Bangui est une ville de taille moyenne, très verte, et d’assez faible densité, dans laquelle circuler est facile. La ville est bordée au sud par la rivière Oubangui, sur les berges de laquelle on trouve bars, terrasses et équipements sportifs : piscine, terrains de tennis et de squash, une salle de musculation… En règle générale, c’est une ville assez calme ; même s’il faut garder à l’esprit la fragilité générale du contexte centrafricain et l’éventualité d’une dégradation de la situation sécuritaire même à Bangui (scénario peu probable aujourd’hui mais contexte volatile).

On trouve de nombreux restaurants (cuisine française, libanaise, chinoise, et bien sûr africaine) dans lesquels il est permis de se rendre la journée et le soir, en respectant le couvre-feu actuellement fixé à 20h à 05h du matin tous les jours. Certains restaurants livrent également à domicile. Le nombre important d’ONG basées à Bangui facilite grandement la vie sociale.

SI dispose de deux Guest house à Bangui et l’internet est disponible aussi bien au bureau que dans les deux maisons (quelques améliorations sont en cours). L’électricité de la ville est régulièrement coupée, mais la base dispose d’un système inverseur et d’un générateur permettant d’avoir du courant en quasi-permanence.

2022-03-31

NGO Jobs in Africa | NGO Jobs

Ngojobsinafrica.com is Africa’s largest Job site that focuses only on Non-Government Organization job Opportunities across Africa. We publish latest jobs and career information for Africans who intends to build a career in the NGO Sector. We ensure that we provide you with all Non-governmental Jobs in Africa on a consistent basis. We aggregate all NGO Jobs in Africa and ensure authenticity of all jobs available on our site. We are your one stop site for all NGO Jobs in Africa. Stay with us for authenticity & consistency.

Stay up to date

Subscribe for email updates

May 2022
MTWTFSS
« Oct  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 
RSS Feed by country: