Mali – Chef de Projet AICS 164 views0 applications


COOPI recherche un Chef de Projet au Mali

Depuis 2013, COOPI travaille dans les régions de Kayes, Ségou et Mopti, au Mali, avec des projets de lutte contre la malnutrition infantile, la protection de l’enfance et des activités de soutien aux migrants en transit. COOPI a apporté un soutien aux centres de santé locaux à travers un appui technique et matériel aux centres de santé pour faciliter la prise en charge des enfants souffrant de malnutrition sévère.

Depuis 2018, COOPI apporte également une assistance aux enfants affectés par le conflit dans les régions du centre à travers des services de prise en charge, soutien psychosocial et appui à la réintégration communautaire. COOPI est également partenaire d’UNICEF et des autres agences des Nations Unies dans le monitorage des violations faites aux enfants dans le contexte du conflit.
COOPI a un bureau de coordination à Bamako, des bases régionales à Mopti et Ségou et des sous-bureaux régionaux à Djenné et Bankass (région de Mopti) avec des prévisions d’extension sur d’autres zones. COOPI intervienne avec l’appui financier d’ECHO, AICS, UNICEF.

Contexte général

Depuis 2012 le Mali est affecté par un conflit interne entre des groupes radicaux qui s’opposent au gouvernement Malien, principalement dans le nord du pays. Dans les dernières années le conflit a affecté considérablement la région de Mopti et partiellement celle de Ségou, qui est devenue l’épicentre actuel de la crise Malienne.

Nous encourageons le personnel international présent dans le pays à postuler.

Responsabilités

Planification, gestion et suivi des activités du projet

  • En étroite collaboration avec la coordination et le personnel du projet, assure la planification, le contrôle et la qualité technique et de gestion de la mise en œuvre du projet (cadre logique, indicateurs de résultats et des activités, chronogramme, délais…), en synergie avec les autres interventions mises en œuvre par COOPI dans la même zone d’intervention ;
  • Avec le coordinateur du Consortium basé dans le pays, le chef de projet assure la planification des activités en synergie avec les partenaires du projet ;
  • Avec le soutien du chargé des programmes et du coordinateur du consortium garantit la mise en place d’un plan de suivi et évaluation interne du projet ;
  • Assure la communication et visibilité des activités du projet et de la mission de COOPI dans le pays vis-à-vis de la coordination, le consortium, les partenaires et du bailleur.

Gestion des ressources humaines

  • Assure le recrutment et la formation du personnel local à affecter au projet en accord avec la Coordination nationale, dans le respect des critères de transparence et de responsabilité prévus par les procédures et règlements de COOPI et les lois locales ;
  • Gère le personnel du projet, coordonne et supervise le travail de tout le personnel dans le respect des procédures de sécurité de l’organisation ;
  • Fournit des évaluations périodiques du personnel local dont a la responsabilité en utilisant les outils fournis par l’organisation et participe à l’évaluation du personnel expatrié à la demande de son supérieur hiérarchique ;

Gestion administrative et financière

  • En collaboration avec l’administrateur du projet, l’administrateur pays et la coordination logistique, planifie les dépenses à engager sur une base mensuelle et/ou trimestrielle ;
  • Vérifie périodiquement les dépenses engagées et leur conformité avec le budget approuvé.
  • Supervise la comptabilité et la gestion de la trésorerie et des comptes du projet et, en l’absence de personnel dédié, effectue directement la gestion comptable de la trésorerie et de la banque ;
  • Veille au respect des procédures du donateur et de COOPI concernant l’achat des biens et services nécessaires au projet ;
  • Participe à la rédaction des rapports financiers du projet en veillant à leur cohérence avec les rapports narratifs ;
  • Supervise et analyse l’évolution des dépenses globales du projet, en collaboration avec les partenaires au Burkina Faso.

Rapports

Avec le soutien de l’administrateur du projet:

  • Assure la rédaction, la consolidation et la vérification des rapports à envoyer périodiquement au bailleur ;
  • Envoi à la coordination (gestionnaire de programme et/ou chef de mission) d’un rapport mensuel de suivi interne pour analyser l’avancement du projet et rappeler les informations pertinentes concernant la sécurité, la situation humanitaire, la gestion de la santé reproductive ;
  • Envoi à la coordination nationale et/ou régionale la mise à jour de l’outil de suivi administratif, le relevé comptable, le plan de passation de marchés actualisé et les prévisions de dépenses.

Cordonné avec le chef de mission et l’administrateur pays:

  • Rédige les rapports narratifs (intermédiaires et finaux) et les rapports internes de l’organisation ;
  • Est responsable de la préparation de toute la correspondance formelle et des demandes d’avenants au contrat de financement du projet dont il est responsable.

Logistique

  • Supervise le responsable de la logistique pour assurer la bonne gestion de l’inventaire du projet conformément aux procédures de COOPI et du bailleur et la bonne utilisation des actifs du projet ;
  • Participe à l’élaboration et évaluation de toutes les procédures d’achats du projet selon les procédures COOPI et celles du bailleur ;
  • Assure la surveillance de l’environnement et de la sécurité dans la zone du projet en collaboration avec la logistique et la point focale sécurité de COOPI ;
  • Est responsable de l’application du plan de sécurité en vigueur dans la zone du projet et participe à sa mise à jour.

Relations institutionnelles

  • Assure la communication et la visibilité du projet ainsi que l’organisation et le maintien des relations avec les partenaires et parties prenantes à Bamako et dans la zone du projet ;
  • Représente l’organisation dans les organes de coordination locaux et internationaux de la région au nom de la coordination nationale et conformément aux directives et stratégies de l’organisation ;

Conception de nouveaux projets

  • Participe à l’analyse du contexte (situation sécuritaire et géopolitique, socio-économique, culturelle, juridique/de protection), de la zone du projet et à l’élaboration de nouvelles propositions de projet.
  • Réalise des évaluations dans la zone d’intervention, en évaluant les besoins liés à son domaine d’intervention, dans le respect de la stratégie et des procédures internes de l’organisation.

Participation à la stratégie de financement des actions

  • En étroite collaboration avec la coordination nationale assure les contacts avec les bailleurs potentiels présents dans la zone du projet ;
  • Si le projet implique un cofinancement de l’organisation participe dans la recherche des fonds en collaboration avec la coordination.

Profil du candidat

Formation/Compétences spécifiques

  • Enseignement supérieur (licence) ou équivalent avec expérience dans le domaine humanitaire, de la coopération au développement, des relations internationales ou de la mise en œuvre de projets à l’internationale ;
  • Maîtrise du cycle de projet, du cadre logique, des méthodologies participatives dans la gestion de projet et des principes de M&V ;
  • Au moins 3 ans d’expérience en gestion de projet avec des résultats démontrables et des responsabilités en matière de rapports (expérience au Mali et/ou dans des contextes de conflit/post conflit souhaitable) ;
  • Très bonne maîtrise du français et de l’anglais. Une bonne connaissance de l’italien est requise ;
  • La connaissance des projets financés par l’AICS est obligatoire ;
  • Connaissance préalable du secteur de la nutrition et de la protection ;
  • Expérience de la gestion et de l’évaluation du personnel, de la relation avec le bailleur et les autorités locales, d’autres agences et partenaires.

Compétences transversales

  • Compétences rédactionnelles démontrées dans les langues de travail (français, anglais et italien) ;
  • Excellentes capacités d’organisation, flexibilité, fort esprit d’initiative et autonomie dans le travail ;
  • Résistance au stress, capacité à travailler sous pression et avec des délais imposés ;
  • Excellente capacité à travailler en équipe et par objectifs ;
  • Aptitude à travailler dans des contextes politiques et de sécurité sensibles et complexes et dans un environnement multiculturel ;
  • Excellentes capacités d’écoute, de négociation et de communication.

Compléments

  • Connaissance du contexte du pays ;
  • Expérience antérieure avec COOPI et connaissances de ses procédures.

COOPI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

More Information

  • Job City Bamako
  • This job has expired!
Share this job


We are an independent Italian NGO founded in Milan by Father Vincenzo Barbieri on April 15 1965.

For 50 years we have been dedicated to breaking the cycle of poverty and to supporting populations affected by wars, socio-economic crises or natural disasters in their path to recovery and sustainable development, by making use of the professionalism of local and international operators, and through our partnerships with public and private bodies and civil society organizations.

Today we are present in 24 countries in Africa, the Middle East, Latin America and the Caribbean, with 150 humanitarian projects reaching almost 2,400,000 people. Since 2006 we have been providing food, education, health and protection to thousands of children in 8 countries through our child sponsorship programs.

Since 1965 we have helped 100 million people, through 1,600 projects in 63 countries, employing 4,500 expatriate and 55,000 local operators.

COOPI - Cooperazione Internazionale is an Italian Non-governmental Organization for Cooperation and Development, founded by Father Vincenzo Barbieri in 1965. Over the last 50 years COOPI has aimed at breaking the cycle of poverty and supporting population affected by wars, socio-economic crisis or disasters in order to encourage resilience and sustainable development. COOPI is currently involved in 24 countries in Africa, Middle East Latin America and Caribbean with 150 humanitarian projects that reach nearly 2 million and 400 thousand people.

It stands at the international level for: - the care of maternal and child malnutrition; - food security interventions; - protection of war victims (women, girls subjected to abuses by armed groups and child soldiers); - the promotion of the rights of indigenous peoples; - the introduction of renewable energy; - disaster risk reduction.

Every project aims to protect women, children and environment. The financial statement is certified by an audit company. 2014 final budget is more than € 30 million and 600 thousand, 93% of which was used for interventions in the Southern World and 7% to fund the Organization. The funds come mainly from institutional donors, above all from the European Commission. Since 2006 it has also been involved in the Child Sponsorship Programme in 8 countries, providing food, education, health and protection to 2,712 children. COOPI employs 125 expatriates and 3,800 local operators. In Italy it employs 50 employees, 15 co-workers and 653 volunteers. From 1965 to 2015, COOPI – Cooperazione Internazionale has helped 100 million people in 63 Countries, by employing 55,000 local workers in 1,600 projects.

Vision

COOPI aspires to a world without poverty, a world in which the ideals of equality and justice, sustainable development and social cohesion can be achieved, thanks to the coming together and cooperation of its peoples.

Mission

Through the commitment, motivation, determination and professionalism of its staff, COOPI aims to contribute to the process of fighting poverty and developing the communities with which it cooperates all over the world, intervening in situations of emergency, reconstruction and development, in order to achieve a better balance between the Global North and the Global South, between developed areas and deprived or developing areas.

Connect with us
0 USD Bamako CF 3201 Abc road Full Time , 40 hours per week COOPI – Cooperazione Internazionale

COOPI recherche un Chef de Projet au Mali

Depuis 2013, COOPI travaille dans les régions de Kayes, Ségou et Mopti, au Mali, avec des projets de lutte contre la malnutrition infantile, la protection de l'enfance et des activités de soutien aux migrants en transit. COOPI a apporté un soutien aux centres de santé locaux à travers un appui technique et matériel aux centres de santé pour faciliter la prise en charge des enfants souffrant de malnutrition sévère.

Depuis 2018, COOPI apporte également une assistance aux enfants affectés par le conflit dans les régions du centre à travers des services de prise en charge, soutien psychosocial et appui à la réintégration communautaire. COOPI est également partenaire d’UNICEF et des autres agences des Nations Unies dans le monitorage des violations faites aux enfants dans le contexte du conflit. COOPI a un bureau de coordination à Bamako, des bases régionales à Mopti et Ségou et des sous-bureaux régionaux à Djenné et Bankass (région de Mopti) avec des prévisions d’extension sur d’autres zones. COOPI intervienne avec l’appui financier d’ECHO, AICS, UNICEF.

Contexte général

Depuis 2012 le Mali est affecté par un conflit interne entre des groupes radicaux qui s’opposent au gouvernement Malien, principalement dans le nord du pays. Dans les dernières années le conflit a affecté considérablement la région de Mopti et partiellement celle de Ségou, qui est devenue l’épicentre actuel de la crise Malienne.

Nous encourageons le personnel international présent dans le pays à postuler.

Responsabilités

Planification, gestion et suivi des activités du projet

  • En étroite collaboration avec la coordination et le personnel du projet, assure la planification, le contrôle et la qualité technique et de gestion de la mise en œuvre du projet (cadre logique, indicateurs de résultats et des activités, chronogramme, délais…), en synergie avec les autres interventions mises en œuvre par COOPI dans la même zone d'intervention ;
  • Avec le coordinateur du Consortium basé dans le pays, le chef de projet assure la planification des activités en synergie avec les partenaires du projet ;
  • Avec le soutien du chargé des programmes et du coordinateur du consortium garantit la mise en place d’un plan de suivi et évaluation interne du projet ;
  • Assure la communication et visibilité des activités du projet et de la mission de COOPI dans le pays vis-à-vis de la coordination, le consortium, les partenaires et du bailleur.

Gestion des ressources humaines

  • Assure le recrutment et la formation du personnel local à affecter au projet en accord avec la Coordination nationale, dans le respect des critères de transparence et de responsabilité prévus par les procédures et règlements de COOPI et les lois locales ;
  • Gère le personnel du projet, coordonne et supervise le travail de tout le personnel dans le respect des procédures de sécurité de l'organisation ;
  • Fournit des évaluations périodiques du personnel local dont a la responsabilité en utilisant les outils fournis par l'organisation et participe à l'évaluation du personnel expatrié à la demande de son supérieur hiérarchique ;

Gestion administrative et financière

  • En collaboration avec l'administrateur du projet, l'administrateur pays et la coordination logistique, planifie les dépenses à engager sur une base mensuelle et/ou trimestrielle ;
  • Vérifie périodiquement les dépenses engagées et leur conformité avec le budget approuvé.
  • Supervise la comptabilité et la gestion de la trésorerie et des comptes du projet et, en l'absence de personnel dédié, effectue directement la gestion comptable de la trésorerie et de la banque ;
  • Veille au respect des procédures du donateur et de COOPI concernant l'achat des biens et services nécessaires au projet ;
  • Participe à la rédaction des rapports financiers du projet en veillant à leur cohérence avec les rapports narratifs ;
  • Supervise et analyse l'évolution des dépenses globales du projet, en collaboration avec les partenaires au Burkina Faso.

Rapports

Avec le soutien de l'administrateur du projet:

  • Assure la rédaction, la consolidation et la vérification des rapports à envoyer périodiquement au bailleur ;
  • Envoi à la coordination (gestionnaire de programme et/ou chef de mission) d'un rapport mensuel de suivi interne pour analyser l'avancement du projet et rappeler les informations pertinentes concernant la sécurité, la situation humanitaire, la gestion de la santé reproductive ;
  • Envoi à la coordination nationale et/ou régionale la mise à jour de l'outil de suivi administratif, le relevé comptable, le plan de passation de marchés actualisé et les prévisions de dépenses.

Cordonné avec le chef de mission et l'administrateur pays:

  • Rédige les rapports narratifs (intermédiaires et finaux) et les rapports internes de l'organisation ;
  • Est responsable de la préparation de toute la correspondance formelle et des demandes d'avenants au contrat de financement du projet dont il est responsable.

Logistique

  • Supervise le responsable de la logistique pour assurer la bonne gestion de l’inventaire du projet conformément aux procédures de COOPI et du bailleur et la bonne utilisation des actifs du projet ;
  • Participe à l'élaboration et évaluation de toutes les procédures d’achats du projet selon les procédures COOPI et celles du bailleur ;
  • Assure la surveillance de l'environnement et de la sécurité dans la zone du projet en collaboration avec la logistique et la point focale sécurité de COOPI ;
  • Est responsable de l'application du plan de sécurité en vigueur dans la zone du projet et participe à sa mise à jour.

Relations institutionnelles

  • Assure la communication et la visibilité du projet ainsi que l'organisation et le maintien des relations avec les partenaires et parties prenantes à Bamako et dans la zone du projet ;
  • Représente l'organisation dans les organes de coordination locaux et internationaux de la région au nom de la coordination nationale et conformément aux directives et stratégies de l'organisation ;

Conception de nouveaux projets

  • Participe à l'analyse du contexte (situation sécuritaire et géopolitique, socio-économique, culturelle, juridique/de protection), de la zone du projet et à l'élaboration de nouvelles propositions de projet.
  • Réalise des évaluations dans la zone d'intervention, en évaluant les besoins liés à son domaine d'intervention, dans le respect de la stratégie et des procédures internes de l'organisation.

Participation à la stratégie de financement des actions

  • En étroite collaboration avec la coordination nationale assure les contacts avec les bailleurs potentiels présents dans la zone du projet ;
  • Si le projet implique un cofinancement de l'organisation participe dans la recherche des fonds en collaboration avec la coordination.

Profil du candidat

Formation/Compétences spécifiques

  • Enseignement supérieur (licence) ou équivalent avec expérience dans le domaine humanitaire, de la coopération au développement, des relations internationales ou de la mise en œuvre de projets à l’internationale ;
  • Maîtrise du cycle de projet, du cadre logique, des méthodologies participatives dans la gestion de projet et des principes de M&V ;
  • Au moins 3 ans d'expérience en gestion de projet avec des résultats démontrables et des responsabilités en matière de rapports (expérience au Mali et/ou dans des contextes de conflit/post conflit souhaitable) ;
  • Très bonne maîtrise du français et de l'anglais. Une bonne connaissance de l'italien est requise ;
  • La connaissance des projets financés par l'AICS est obligatoire ;
  • Connaissance préalable du secteur de la nutrition et de la protection ;
  • Expérience de la gestion et de l'évaluation du personnel, de la relation avec le bailleur et les autorités locales, d'autres agences et partenaires.

Compétences transversales

  • Compétences rédactionnelles démontrées dans les langues de travail (français, anglais et italien) ;
  • Excellentes capacités d'organisation, flexibilité, fort esprit d'initiative et autonomie dans le travail ;
  • Résistance au stress, capacité à travailler sous pression et avec des délais imposés ;
  • Excellente capacité à travailler en équipe et par objectifs ;
  • Aptitude à travailler dans des contextes politiques et de sécurité sensibles et complexes et dans un environnement multiculturel ;
  • Excellentes capacités d'écoute, de négociation et de communication.

Compléments

  • Connaissance du contexte du pays ;
  • Expérience antérieure avec COOPI et connaissances de ses procédures.

COOPI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

2021-04-27

NGO Jobs in Africa | NGO Jobs

Ngojobsinafrica.com is Africa’s largest Job site that focuses only on Non-Government Organization job Opportunities across Africa. We publish latest jobs and career information for Africans who intends to build a career in the NGO Sector. We ensure that we provide you with all Non-governmental Jobs in Africa on a consistent basis. We aggregate all NGO Jobs in Africa and ensure authenticity of all jobs available on our site. We are your one stop site for all NGO Jobs in Africa. Stay with us for authenticity & consistency.

Stay up to date

Subscribe for email updates

May 2021
MTWTFSS
« Apr  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 
RSS Feed by country: